Association C.L.O.E. : « La Maison Escargot »

association c.l.o.e. : « la maison escargot »

Courage Liens Organisation Espoir

Projet de création d’un Centre d’éducation conductive en Bretagne

« La Maison Escargot » est un Centre d'Education Conductive, loi 1901, unique en Bretagne et ouvert à l'année, à but non lucratif. L'association a été fondée le 24 mai 2014 par les membres et bénévoles de l'association C.L.O.E. Courage. Liens. Organisation. Espoir (association destinée à venir en aide aux enfants victimes de troubles neurologiques). Cette dernière a été créée il y a 10 ans (2004) par Carole et Loïc Bourdais-­Savé, parents de Cloé & Eliot Infirmes Moteurs Cérébraux (IMC). Ces deux associations sont un exemple de solidarité. Plus de 200 bénévoles soutiennent leurs projets. Elles sont entourées de membres du CA compétents dans le domaine du handicap et de la petite enfance (2 Aides Médico­ Psychologiques, 2 professeurs, 2 aides­ soignantes, 1 infirmière, 1 ergothérapeute, 2 éducatrices spécialisées...)

Pourquoi avoir créer « La Maison Escargot »?

Après dix années d'existence de l'Association C.L.O.E, l'objectif de cette nouvelle structure, basée sur la « pédagogie conductive », permet de prendre en charge 7 enfants handicapés moteurs ou polyhandicapés, âgés de 3 à 16 ans, tout au long de l'année scolaire, afin de répondre à leurs besoins de socialisation adaptée et de dispenser un enseignement approprié. Cette création permet de répondre à un réel besoin. La loi du 11 février 2005 impose le droit à la scolarité en milieu ordinaire ou en structure adaptée de tous les enfants ainsi que le droit à l'autonomie comme droits fondamentaux. Hélas, la réalité est tout autre. Grâce à cet accompagnement
spécifique, nous pouvons améliorer la qualité de vie des enfants et leur familles, accéder à l'autonomie, découvrir le bonheur des enfants scolarisés dans une « Ecole » adaptée à leur besoin.

En résumé, nos objectifs sont :

  • Enseigner la méthode Pétö,
  • Contribuer au changement du regard sur les personnes en situation de handicap,
  • Maintenir un lien social avec d'autres enfants (bibliothèque, écoles et associations communales, cantonales...),
  • Permettre aux parents de ne plus se « retrouver »seuls, en favorisant l'échange
  • Permettre aux fratries de participer à des activités communes (notamment lorsque l'enfant en situation de handicap n'est pas scolarisé dans le même établissement que sa fratrie),
  • De permettre aux frères et sœurs d'enfants en situation de handicap de rencontrer d'autres « fratries handicapées » et de découvrir d'autres types de handicap.

Qu'est­-ce­-que « La Pédagogie Conductive »?

La pédagogie conductive est appelée aussi Ecole Conductive ou Méthode Pétö ou encore Education Conductive (EC). Elle s'adresse aux enfants cérébrolésés qui ont un handicap moteur ainsi qu'à ceux qui présentent un retard de développement psychomoteur. L'enfant doit être en mesure de comprendre les consignes données par la conductrice.
Cette méthode a été créée par Andras Pétö, médecin pédagogue hongrois, dans les années 1940. Les conductrices ou conducteurs sont formés sur 4 ans de façon pluridisciplinaire: kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie, psychomotricité, neurologie, psychologie.
C'est une prise en charge globale. L'enfant est pris en charge dans son ensemble par une seule et même personne : La conductrice (le conducteur). Les groupes d'enfants sont constitués en fonction de leur âge ou de leurs compétences. Cela permet de créer des liens, de la motivation, d'insister sur le côté social, sur les interactions, les règles de vie etc....

L’Éducation Conductive part du principe que tous les enfants sont capables d'apprendre. C'est une vision positive de l'enfant et de son handicap. L'enfant n'est pas enfermé dans ses problèmes. La conductrice cherche à lui apprendre à les contourner, à les compenser. Lorsque l'enfant est confronté à une difficulté, elle va fixer un objectif et mettre en place un certain nombre d'astuces pour l'aider à la résoudre. L'objectif de la méthode est l'atteinte de la meilleure indépendance possible. Les enfants sont donc ACTEURS.

Aujourd'hui l'éducation conductive est pratiquée et reconnue dans de nombreux pays, voir même prise en charge par l’État comme en Norvège...En France, très peu de places sont disponibles, quelques associations ont ouvert des "écoles", mais la demande est très importante et les places manquent cruellement.

N'hésitez pas à nous contacter à :

« La Maison escargot »
4, rue de Penthièvre
22270 PLEDELIAC
Tél : 02 96 30 47 49 ­ ou 06 99 91 25 04
­ imagelamaisonescargot.over-blog.com